Wendy Lee Queen

Assistant Professor, Laboratory of functional inorganic materials, EPFL Valais Wallis

 Chimie

 

"Avec mon équipe, je travaille à la création de nouveaux matériaux pour séparer les gaz et les liquides. Imaginez une structure comme l'éponge que vous avez dans votre cuisine, mais avec des nanopores 50'000x plus fins que le diamètre d'un cheveu.

Ces nouveaux matériaux, sortes de super-éponges, se présentent sous la forme d'une poudre faite de métaux et de composants organiques. Grâce à leur structure particulière, dans chaque gramme de matière, vous disposez d'une surface d'échange correspondant à celle d'un terrain de football.

Ces matériaux agissent comme des filtres, capturant les éléments jusqu'à l'échelle moléculaire. Ainsi, nous pouvons, par exemple, éliminer les produits chimiques de l'air et de l'eau, filtrer les matériaux dans les processus industriels ou capter le CO2 en utilisant beaucoup moins d'énergie que les solutions actuelles."

Wendy

 

Sa bio scientifique

Wendy Queen propose une approche très innovante dans la conception et la production de matériaux hybrides organiques/inorganiques pour des applications dans le domaine de la séparation des mélanges gazeux, le stockage de petites entités moléculaires et la catalyse.

Basée sur l'étude systématique des facteurs et des conditions moléculaires influençant les propriétés de cristallisation des matériaux métal-organique, son programme de recherche vise à créer une plateforme complète pour la conception, la synthèse et la caractérisation de la capture des matériaux poreux.

Parmi ses projets de recherche, elle s'intéresse particulièrement à la production de matériaux hybrides à cristallisation contrôlée et à l'étude des interactions entre les matériaux hybrides et les molécules "hôtes".

Ces projets, combinant l'ingénierie des matériaux et les techniques de caractérisation par microscopie électronique, spectroscopie et diffraction des rayons X, apportent une plateforme de recherche dédiée au développement de nouveaux matériaux hybrides sur le campus valaisan de l'EPFL.

LinkedIn Site web