Viviane Cretton

Professeure à la Haute Ecole de Travail Social, HES-SO Valais - Wallis

 Anthropologie

 

« Je m’intéresse à la question des migrations dans les régions touristiques de montagne.

En me focalisant sur un territoire et pas sur une origine particulière, j’essaie de comprendre comment des personnes de toutes classes sociales et originaires de pays différentes cohabitent et coexistent dans un espace qui a à la fois une envergure internationale et la réputation d’être plus fermé que les régions urbaines. Je m’intéresse à leurs motivations, à leur expérience d’intégration, à leur histoire personnelle.

Les résultats sont souvent utilisés par les collectivités publiques pour par exemple mieux développer leurs services à la population.»

Viviane

 

Sa bio scientifique

Viviane Cretton occupe un poste de professeure à la Haute Ecole de Travail Social, HES-SO Valais - Wallis, depuis 2009. Titulaire d’un doctorat en sciences sociales (UNIL/EHESS) depuis 2005, elle s’est spécialisée en anthropologie politique sur les questions liées à la chefferie et aux échanges symboliques (don, pardon, réconciliation) dans les îles Fidji. Au cours de divers séjours académiques en Australie (Australian National University), dans le Pacific Sud (University of the South Pacific) et en France (Centre de Recherche et de Documentation sur l’Océanie), Viviane Cretton s’est distinguée par ses travaux sur le positionnement de l’anthropologue en situation de conflit, par ses analyses de l’événement en train de se faire et par sa déconstruction de la notion coloniale de chiefdom.

Depuis 2009, elle mène des recherches at home, en Valais, sur les nouvelles migrations en zone de montagne. En collaboration avec le CREPA (Centre Régional d’Etudes des Populations Alpines), elle a conduit (2011-2012) une recherche pluridisciplinaire sur les parcours migratoires récents dans des villages de montagne. Depuis 2017, elle co-dirige un projet de recherche comparative dans les Alpes suisses et les Pyrénées espagnoles, financé par le Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique (2017-2020). Elle mène aussi des travaux exploratoires dans le champ de l’asile en Valais et sur les questions du racisme.

 

Site web